La vaccination chez les nouveaux-nés : faut-il le faire ?

Le nouveau-né, une fois dans ce monde, est exposé à plusieurs maladies dangereuses et mortelles. Étant donné que son système immunitaire n’est pas encore assez mûr pour le protéger, le vacciner devient la seule solution.

En effet, la vaccination est un processus au cours duquel on injecte au bébé une préparation qu’est le vaccin. Ce dernier est constitué de l’agent pathogène dont la virulence a été atténuée. Le but est d’inciter son système immunitaire à produire des anticorps en stock qui seront prêts à détruire l’antigène au moment de son intrusion dans le corps de l’enfant.

La rougeole, par exemple, est une maladie très grave qui peut toucher le cerveau, provoquer des lésions et ôter la vie de votre enfant. Les oreillons, pour leur part, provoquent une surdité permanente. Et, la polio peut entraîner une paralysie. Malheureusement, certaines de ces maladies ne sont pas curables. C’est là que se trouve toute l’importance de la vaccination. Elle prévient ces maladies.

La vaccination chez les nouveaux-nés : faut-il le faire ?